Les meilleurs bouchons de Lyon

© BERZERKER

Tablier de sapeur, cervelles de Canut, quenelle, tarte aux pralines… Faites connaissance avec les cinq meilleurs bouchons lyonnais de la capitale des Gaules.

 

Le gastronomique

 

© DR

Depuis 2004, Joseph et Françoise Viola sont les fiers patrons de Daniel & Denise. Dans cet établissement créé il y a près de 50 ans, le couple perpétue la tradition des bouchons lyonnais traditionnels  : une nourriture généreuse à partir de produits sélectionnés chez les meilleurs artisans des Halles de Lyon Paul Bocuse. Loin des adresses épurées à la mode, l’odeur des plats qui mijotent et les nappes à carreaux transportent les gourmets dans un univers où l’on retrouve toute la gastronomie lyonnaise et son histoire.
De 21 € à 51 €.
 

> Daniel & Denise.
156, rue de Créqui, Lyon 3e
36, rue de Tramassac, Lyon 5e
8, rue de Cuire, Lyon 4e

 

L’authentique

 

© BERZERKER

Imaginez de fines tranches de museau jouant des coudes avec de délicieux morceaux de pied de veau et autres oreilles de cochon dans un saladier lyonnais. À la tablée voisine, une truite meunière encore frétillante de beurre, ou encore des rognons de veau, à la moutarde et au porto. Bouchon lyonnais incontournable, La Meunière qui doit sa paternité à deux associés – Franck Delhoum et Olivier Canal – bien connus des gourmets de la capitale des Gaules et au-delà. Accueil chaleureux et bonne humeur garantis !
Menu lyonnais à 29 €. Ouvert midi et soir du mardi au samedi. 
 

> La Meunière. 11, rue Neuve, Lyon 1er  

 

Le traditionnel

 

© La Mère Jean

Chez La Mère Jean les plats sont copieux et authentiques, à l’image de celle qui l’a créé en 1923 : la Mère Jean, de son vrai nom Françoise Donnet. Aux fourneaux, Mr Bernardi, co-propriétaire depuis 2005 avec Florence Lesur en salle, mijote des gratins dauphinois, trippes, saucissons chauds et autres andouillettes. Des mets simples à base de produits locaux. La cuisine traditionnelle lyonnaise est une cuisine sans chichi à base de très bons produits, confie Florence.Un bouchon à l’ancienne de 28 couverts seulement où on joue du coude avec son voisin de table dans une ambiance chaleureuse. Un conseil : pensez à réserver !
Menu à partir de 16 €. Ouvert du lundi au samedi de 12h à 14h et de 19h à 22h. 

> La Mère Jean. 5, rue des Marroniers, Lyon 2e

 

Le sur-mesure

© La Tête de Lard

Dans un décor typiquement lyonnais, on vient déguster les plats incontournables d’un bouchon, en famille ou entre amis. En cuisine, le chef Yoann Blanc travaille des produits du terroir qu’il sublime dans les assiettes. On fond pour la quenelle de brochet et l’andouillette en croûte. Le tout arrosé d’un pot de Côte du Rhône servi dans sa belle robe de velours rouge. La carte, renouvelée tous les jours, propose un choix de 8 entrées et 8 plats, selon les richesses gastronomiques du marché. Une spécialité lyonnaise vous fait saliver mais n’est pas au menu du jour ? Il vous suffit de prévenir le chef 72h à l’avance pour la trouver dans votre assiette, juste mijotée pour vous.
Menu à partir de 20 €. Ouvert du mardi au samedi.

> La Tête de Lard . 13, rue Désirée, Lyon 1er  

 

Le gourmand

© Les Lyonnais

Petite adresse nichée dans le quartier Saint-Jean, Le bouchon Les Lyonnais sublime la tourte à l’oignon et la quenelle que l’on déguste sans faim. L’ambiance est conviviale, les plats concoctés à base de produits frais et locaux. Située à proximité de la Cathédrale Saint-Jean et du musée miniature et cinéma, l’entreprise familiale est l’un des 23 établissements lyonnais à s’être vu décerner le label « Les bouchons lyonnais » par l’office du tourisme et la chambre du commerce et de l’industrie, gage d’une carte typique des gones.
À partir de 24,7 € le menu Gnafron. Ouvert du mardi midi au dimanche midi inclus.
 

> Les Lyonnais. 19, rue de la bombarde, Lyon 5