Trottinettes électriques en ville : vers un usage légiféré en septembre

© Keitma / Shutterstock.com
© Keitma / Shutterstock.com

Depuis leur début à Lyon (et ailleurs), les trottinettes électriques font parler d’elles. En septembre 2019 leur usage sera officiellement règlementé en ville.

Jamais un mode de transport en libre accès (ou « free floating ») n’aura connu de succès plus fulgurant. Si elles sont pratiques pour des déplacements en Ville, les trottinettes électriques sont à l’origine de nombreuses nuisances : circulation sur les trottoirs, non-respect du code de la route et stationnement gênant – en particulier pour les poussettes et les personnes en situation de handicap, mais aussi pour les piétons-. Rien ne va plus  !

Trottinettes électriques : un décret prévu à la rentrée de septembre
>
Règles de sécurité :
– Équipements obligatoires des trottinettes (feux à l’avant et à l’arrière, frein, avertisseur sonore et port d’un équipement réfléchissant la nuit)

> Règles de circulation :
– Pourront circuler les plus de 8 ans. Le port du casque sera obligatoire jusqu’à 12 ans
– Vitesse maximale : 20 km/h
– Interdiction de circuler sur les trottoirs (amende 4è classe de 135 €)
– Interdiction de circuler avec des écouteurs aux oreilles
– Interdiction d’être plusieurs sur une trottinette
– En ville, circulation uniquement sur pistes cyclables ou à défaut, voies dont la vitesse autorisée n’excède pas 50km/h
– Le stationnement sur un trottoir est autorisé à condition qu’il soit non gênant.


Trottinettes électriques : Lyon change les règles

Afin d’assurer un partage apaisé de l’espace public entre ses différents usagers, la Ville de Lyon a souhaité anticiper la publication du décret annoncé par le gouvernement affirmant l’existence légale des trottinettes électriques dans le Code de la route et l’adoption de la Loi d’orientation des mobilités, en adoptant en mai dernier une série de mesures :

– Établissement d’une « Charte de bonne conduite » demandant aux opérateurs de prendre une série d’engagement afin d’améliorer et sécuriser l’utilisation des trottinettes électriques: création de zones de stationnement virtuelles, limitation de la vitesse des trottinettes en hyper-centre à 6km/h.
Adoption d’un arrêté le 7 mai 2019 rappelant les bonnes pratiques : circulation interdite sur les trottoirs (amende : 38 euros), stationnement autorisé sur les trottoirs si non-gênant…
– Votation en Conseil municipal d’une redevance d’occupation de l’espace public pour les opérateurs de 30 euros par trottinettes et par an. Cette taxe permettra notamment de financer la création de zones de stationnement dédiées aux trottinettes mais aussi aux vélos.

Source : Mairie Lyon du 9e