Art

Lyon : Les Nuits de Fourvière fêtent leurs 75 ans

today

Arrière-plan
share close

Après un an d’arrêt pour la culture, Les Nuits de Fourvière reviennent représenter l’art de la scène, et fêter leur 75e anniversaire à Lyon, jusqu’au 31 juillet prochain.

Musique, théâtre, danse … le festival est lancé ! Pour plus de deux mois et demi et ce depuis le 1er juin dernier, vous pouvez assister aux représentations programmées dans le cadre des 75e Nuits de Fourvière.

L’adaptabilité du festival
C’est aujourd’hui mercredi 9 juin que nous passons à la troisième étape de déconfinement, Dans le respect du plan de déconfinement de l’éxécutif, c’est aussi aujourd’hui qu’est rendue obligatoire la présentation d’un pass sanitaire pour les événements de plus de 1000 personnes. Avec sa nouvelle jauge d’accueil, la présentation du pass est donc exigée au public pour assister aux spectacles du Grand Théâtre. L’équipe des Nuits de Fourvière s’engage en retour à vous rembourser sans délai d’attente en cas d’annulation. À noter aussi qu’une configuration spécifique à la crise sanitaire a été mise en place par l’équipe du festival : le placement des spectateurs sera uniquement assis, libre en dehors des zones réservées.

Une programmation honorable pour les 75 ans
C’est dans la mesure du possible et sous pression de la crise sanitaire que l’équipe du festival et la Ville de Lyon ont pu garantir le maintien des Nuits de Fourvière qui revient fêter ses 75 ans. De la danse à la musique, du cirque au théâtre, les arts représentés pendant ces deux mois sont portés par une programmation dense et riche. De grands noms de la scène régionale et nationale se sont mobilisés pour fêter l’anniversaire et le retour de la culture dans la vie active. Les thématiques et les influences artistiques varient entre la chanson française d’artistes comme Alain Souchon ou Pomme mais aussi jazz et musique classique représentés par Mélanie Gardot, Stefano Battista, Enrico Rava mais aussi l’Orchestre national de Lyon dans l’interprétation de la 9e symphonie de Beethoven. Le rideau se lève pour accueillir le théâtre flamand de Guy Cassiers, de la Compagnie Marius et du collectif « tg STAN »,  inspirés par la mythologie antique. On peut encore relever la filiation entre les Nuits de Fourvière et la Biennale de la Danse. Dans le contexte de crise sanitaire le défilé de la Biennale est remplacé par le spectacle vivant, également programmé au Grand Théâtre de Fourvière. À l’occasion de cette rencontre temporaire entre les deux festivals, trois représentations vous sont encore proposées : le nouveau ballet « Omma » de Josef Nadj (9 et 10 juin) et le dernier spectacle musical et dansé de la star de la musique électronique Rone et de la compagnie de danse La(Horde).

 

Photo  : Omma © severine_charrier

 

75e Nuits de Fourvière, jusqu’au 31 juillet à Lyon.
Pour ne rien rater des 75e Nuits de Fourvière jusqu’au 31 juillet prochain, rendez-vous sur le site des Nuits de Fourvière.

Écrit par: TE

Rate it

Article précédent

Actualité

Covid-19 : où en est-on dans les hôpitaux à Lyon ?

Ce mercredi 9 juin acte le passage à la troisième étape de déconfinement progressif. Le moment idéal pour faire un point sur la situation sanitaire à Lyon. À l’heure où les retrouvailles avec la vie « pré-covid » se profilent, notamment dans la réouverture des enseignes et décalage du couvre-feu, il semblerait que la situation sanitaire facilite ce retour à la normale. En effet, la ville de Lyon comme le […]

today

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


A TELECHARGER SUR

0%