Culture

Biennale de la danse à Lyon : l’Afrique et la jeunesse mis à l’honneur

today

Arrière-plan
share close

La Biennale de la danse, qui se déroulera désormais en année impaire, promet un spectacle grandiose pour cette édition. Afrique, jeunesse et nouvelles expériences sont au rendez-vous.

Pour sa 19e édition, la Biennale de la danse de Lyon compte bien préserver le cœur et la vitalité de l’événement. Ce sont 495 artistes et 22 créations qui vont être présentés au public du 1er au 16 juin. Certaines auront d’ailleurs une saveur de grandiose comme la première mondiale du spectacle de Dimitris Papaioannou, Transverse Orientation.

La Biennale s’entoure une nouvelle fois d’artistes internationaux pour s’ouvrir à la culture du monde. Cette année, elle s’inscrit dans la saison Africa2020, – projet panafricain ayant pour objectif d’inviter le public à regarder et comprendre le monde d’un point de vue Africain-, permettant ainsi de produire des performances aux messages forts. Un travail en commun qui passe notamment par le grand défilé.

Le défilé de la Biennale : rendez-vous incontournable
Douze groupes régionaux travaillent en collaboration avec des artistes africains pour préparer l’événement. Divisé en trois représentations, le défilé se déroulera sur la scène du Grand Théâtre, lors des Nuits de Fourvière, les 5 et 6 juin.  Seuls les participants et les familles pourront faire partie du public. Et pour que tout le monde profite du spectacle, France 3 Auvergne-Rhône-Alpes diffusera les moments forts. Le défilé s’entoure de deux marraines de prestige avec Fatoumata Diawara et Germaine Acogny-Vogt, qui conclura chaque représentation en chanson.
Ce partenariat avec les Nuits de Fourvière va encore plus loin : les deux festivals ont décidé de s’unir et proposent ensemble trois spectacles. Ils ouvrent le même soir sur la même scène avec la rencontre entre la chanteuse Camille et la chorégraphe sud-africaine Robyn Orlin.

L’expérience Fagor dédiée à la jeunesse
C’est le nouveau rendez-vous populaire mis en place par la Biennale, du 8 au 16 juin, avec un temps fort le week-end. Onze créateurs investiront les usines Fagor pour échanger des messages forts sur notre société et rendre hommage à cette jeunesse qui se questionne sur son avenir. Performances, conférences, vidéos, battles… toutes les oeuvres sont proposées par des adolescents, étudiants et amateurs entre 15 et 25 ans.
Gratuite et ouverte à tous, cette expérience propose un parcours artistique différent comme le dancefloor numérique I-Dance ou l’application de rencontre chorégraphique Vibes.

 

Biennale de la danse, du 1er au 16 juin 2021

Ouverture de la billetterie le 4 mai

Plus de renseignement sur le site Internet de la Biennale de Lyon

 

Écrit par: AD

Rate it

Article précédent

webtoon-aca-papayou-alba-webtoon-patreon

Culture

Lyon : une BD musicale pour smartphone

Résident Saint-Quentin-Fallavier, le dessinateur rhodanien Papayou lance sur Patreon un projet participatif de bande-dessinée mélangeant dessin... et musique ! C’est en compagnie de la chanteuse parisienne Alba que l’ancien lyonnais Papayou, de son vrai nom Johann Blais, s’est lancé comme défi de transgresser les codes de la bande-dessinée en proposant un nouveau format hybride : le webtoon ACA Il s’agit plus exactement de mélanger la chanson au dessin. Ce format, méconnu en France, est déjà […]

today

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


A TELECHARGER SUR

0%