play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
chevron_left
  • cover play_arrow

    Radio Lyon Vivre Lyon radio

Ecologie

Récolte de safran sur les toits du centre commercial Westfield La Part-Dieu

today 2

Arrière-plan
share close

Saviez-vous qu’une safranière était installée sur les toits du centre commercial Westfiel La Part-Dieu ? La Maison d’agriculture urbaine Bien Élevées débute actuellement la deuxième récolte de ce safran 100% lyonnais. 

La récolte de safran vient tout juste de débuter sur les toits du centre commercial Westfield La Part-Dieu. Depuis septembre 2021, Amélie de François s’occupe de 1000 m2 de terrasse cultivée : « De formation, je suis ingénieur agronome, après une expérience professionnelle plutôt éloignée de domaine d’activité, j’avais envie de revenir dans l’agriculture au sens large. Ce projet était le combo parfait, car il me permettait aussi de travailler en ville. ». La safran s’accommode plutôt bien à la vie en ville. Facile à cultiver, il n’a pas besoin d’aucun engrais ni d’être arrosé pour pousser. Il est récolté, une fois par an, dans le respect du cycle des végétaux, entre les mois d’octobre et de novembre. « Nous proposons aux visiteurs de participer à la récolte et à l’émondage des différents plants. Pendant deux heures, on discute d’agriculture urbaine, de culture safran et c’est aussi le bon moment pour le goûter. » précise Amélie.

Instagram will load in the frontend.

Une affaire de famille 

Bien Élevées, c’est l’histoire de quatre soeurs, Amela, Louise, Philippine et Bérengère, animées par l’envie de partager leur passion pour la nature. Elles ont choisi de récolter du safran, un produit peu cultivé en France, afin de réduire l’empreinte carbone de ce dernier. Il est récolté, une fois par an, dans le respect du cycle des végétaux, sans engrais et nutriments artificiels. D’ailleurs, pendant les mois d’octobre et de novembre, la Maison d’agriculture urbaine organise des ateliers pour récolter et émonder le safran. « Nous sommes attachées aux valeurs écologiques. Nous sommes très exigeantes sur les ingrédients utilisés dans nos produits, ils sont toujours locaux. Pour les packagings, on n’utilise pas de plastique, nos paquets sont durables et réutilisables. » précise Amela.

> Si vous désirez vous inscrire à l’un des ateliers, rendez-vous directement sur le site Bien Élevées ou sur Wecandoo. 32€ la séance. 

Écrit par: CB

Rate it

Article précédent

Food

Trois raisons de se rendre au Mondial de la Praline ce week-end

Le premier Mondial de la Praline vous donne rendez-vous, ce week-end, au CFA de Gastronomie au sein du château de Lacroix-Laval à Marcy-L’Etoile. Ce dernier a d’ailleurs tout pour être l’événement le plus gourmand de cette fin d’année ! Pour l’occasion, on vous donne trois raisons d’y aller.  Pour devenir incollable sur la praline  Saviez-vous que la praline trouve son origine au XVIIe siècle? Un cuisinier maladroit ou une demande […]

today 1


0%