Lyon : ce que vous ne saviez pas sur le Musée d’art contemporain

© Blaise Adilon

Créé à Lyon en 1984, le Musée d’art contemporain de Lyon ne s’est installé sur le site de la Cité internationale qu’en 1995. Et si vous faisiez connaissance ?

Du contemporain aux Beaux-arts
En 1984 le musée d’art contemporain – ou macLYON – était situé dans une aile de l’actuel Musée des beaux-arts de Lyon -alors appelé Palais Saint-Pierre-, sous le nom de Saint Pierre Art Contemporain, prenant la forme d’une cellule expérimentale.  La première installation contemporaine a eu lieu à l’occasion de l’exposition Georges Adilon au Palais Saint-Pierre.  

L’art grandeur nature
La première œuvre exposée dans l’aile Saint-Pierre art contemporain est gigantesque. Ses 16,56 x 52 mètres freinent son installation : seul 1/6 de l’œuvre est monté. « La politique de production d’œuvres d’art du musée imposait à l’architecte de concevoir un espace intérieur totalement modifiable, qui puisse répondre aux exigences multiples des artistes ainsi qu’à la diversité des scénarios d’expositions conçus par les conservateurs. » 

Un air de déjà vu…
À l’origine du macLYON: Charles Meysson. Le même architecte qui a réalisé la grille de la Porte des enfants du Rhône du Parc de la Tête d’Or en 1900, le palais de la Foire (1918-1928) situé à l’actuelle cité internationale, la Bourse du travail (1935), le kiosque à fleurs place Maréchal-Lyautey et la mairie du 7e arrondissement de Lyon place Jean-Macé (1920). Le Musée d’art contemporain sera ensuite modifié par Renzo Piano avant d’être inauguré en décembre 1995 lors de la 3e Biennale de Lyon. Avec plus de 3 000 m² de surface d’exposition répartis sur trois plateaux intégralement modulables, c’est aujourd’hui le lieu de référence pour les expositions temporaires, avec ses murs entièrement démontables. Parmi les expositions les plus marquantes: Vincent Van Gogh, Picasso, Tony Garnier, Matisse, Dubuffet, Bacon, etc. 

> Connaître les nouvelles expositions du Musée d’art contemporain de Lyon