Culture

Histoire de Lyon : le théâtre maudit des Célestins

today 7

Arrière-plan
share close

Plus beau théâtre de Lyon, le Théâtre des Célestins fut autrefois un couvent à l’existence périlleuse. Le saviez-vous ?

 

Le théâtre d’un couvent maudit
Frappé par la malchance, l’établissement subit :

– un premier incendie sous Louis XII

– en 1562, il fut saccagé par les huguenots.

– en 1584, une épidémie de peste emporte la moitié des religieux.

– quelques années plus tard, en 1622, un second incendie frappe le théâtre des Célestins,

– Un troisième incendie ravage les bâtiments et détruit la bibliothèque en 1744. Le couvent ne comprend alors plus que douze moines.


Du couvent au théâtre

En 1792, l’architecte dijonnais Gille -dit Colson- construit un théâtre. Ouvert en avril de cette même année, le théâtre des Variétés devient théâtre des Célestins. Il connait rapidement un franc succès auprès d’un public populaire.
Poursuivi par le mauvais sort, le théâtre est ravagé par un incendie dans la nuit du 2 au 3 avril 1871. L’architecte lyonnais Gaspard André construit un nouvel édifice inauguré en août 1877. Il brûle à son tour une nuit de mai 1880…

 

 

 

 

Source : Lyon, secret et insolite, Gérard Corneloup, éditions Les Beaux Jours.

Écrit par: La rédaction

Rate it

Article précédent

Food

Les meilleurs bouchons de Lyon

Tablier de sapeur, cervelles de Canut, quenelle, tarte aux pralines... Faites connaissance avec les cinq meilleurs bouchons lyonnais de la capitale des Gaules.   Le gastronomique   Depuis 2004, Joseph et Françoise Viola sont les fiers patrons de Daniel & Denise. Dans cet établissement créé il y a près de 50 ans, le couple perpétue la tradition des bouchons lyonnais traditionnels  : une nourriture généreuse à partir de produits sélectionnés […]

today

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


A TELECHARGER SUR

0%