Fête des Lumières Lyon 2019 : à voir absolument !

La Fête des Lumières vient cette année encore agrémenter Lyon d’un peu de magie et féérie. Une édition 2019 qui marque le retour de la place des Terreaux. Vivre Lyon  a sélectionné pour vous les installations lumineuses à ne pas manquer du 5 au 8 décembre.

 

© Spectaculaires, les allumeurs d’images

Chimères aux Terreaux
Place des
Terreaux, alors que le spectacle s’apprête à illuminer la place, un grain de sable enraye la machine. Le public entend en coulisse la régie technique s’agiter. Pourtant, dans l’obscurité qui a envahi la place, apparaissent peu à peu les lumières que l’on ne voit plus dans nos nuits citadines. Puis, les proportions changent, on marche sur les nuages. La lueur de la lune caresse les bâtiments et comme dans un rêve, personnages et objets se mettent à voltiger dans le ciel.
Un voyage hors-champ poétique qui rend hommage aux techniciens œuvrant en coulisse, interrogeant par la même occasion notre capacité à vivre et rêver sans électricité.

> Une toute petite histoire de lumières par Spectaculaires, les allumeurs d’images

 

© CozTen

Fable environnementale à Fourvière
Fresque fantastique, l’œuvre de CozTen se déploie du palais de Justice jusqu’au jardin du Rosaire. Une installation monumentale qui entraîne le public à suivre les péripéties d’une famille de géants de lumière cueillant et transformant des nuages en eau pour arroser une fleur en détresse.
L’artiste s’est inspiré d’une invention développée par des chercheurs, qui capte l’eau des nuages et tente de lutter contre la sécheresse grandissante. Une fable environnementale qui évoque en filigrane le problème de l’accès à l’eau affectant la planète.

> Les cueilleurs de nuages par CozTen – alias Philippe Cotten-.

 

© TILT et Porté par le Vent

Les lyonnais dans la prairie place Bellecour
« La place Bellecour devenue un immense champ au cœur de la ville est recouverte de 500 pampas, herbes géantes et lumineuses de quatre mètres de haut, décrit François Fouilhé, fondateur de TILT. Tantôt prairie sauvage ou océan fantastique, Prairie éphémère est une plongée sonore et visuelle dans des mondes imaginaires d’où surgissent d’improbables créatures volantes. L’installation se décline en plusieurs tableaux vivants aux formes et couleurs mouvantes, transfigurant les lieux.  » Un décor monumental où le spectateur est réduit à la taille d’une fourmi, ce qui « change sa perception et le force à lever les yeux, poursuit Christophe Martine, fondateur de Porté par le Vent. Le public pourra passer devant le champ ou circuler à l’intérieur de l’œuvre. Telle une invitation à la rêverie, Prairie éphémère est une parenthèse bucolique dans l’agitation de la ville, une expérience inédite qui révèle le beau en chacun de nous ! »

> Prairie éphémère par TILT et Porté par le vent

La programmation éclectique et exigeante donnera à voir cette année du contemplatif, des œuvres oniriques ou spectaculaires. Immersives, poétiques, engagées ou fédératrices, avec plus de 65 créations.

 

© Worldbeaters

Démesure sur les rivesde Saône
Les Dundu reviennent ambiancer la Fête des Lumières avec un nouveau spectacle. Accompagnées des impétueux Worldbeaters, les impressionnantes marionnettes lumineuses aux lignes épurées vont déambuler au rythme des percussionnistes anglais. Les deux équipes, qui ont déjà eu l’occasion de collaborer, proposent à Lyon un nouveau projet alternant la présence de marionnettes, et celle de percussionnistes, puis ils feront partition commune en jouant ensemble.

> Sparks ! Giant of lights par Les Dundu et Worldbeaters

 

Lyon (France) Notre-Dame de Fourviere and pont bonaparte at blue hour

Enjeux environnementaux pont Bonaparte
Les pieds immergés dans la Saône, un couple de mannequins de près de dix mètres de haut retiennent les piliers du Pont Bonaparte, menaçant de rompre sous la dangereuse montée des eaux. Ultime rempart contre la puissance des éléments, le duo mis en lumière incarne toute la fragilité du bâti et des hommes au regard de la nature, à l’image du désir de l’humain de dominer les éléments. Une installation contemplative qui interroge sur la dissonance cognitive et la responsabilité de l’homme face à son environnement.
> Colosses par Vincent Loubert Louxor spectacle

© Poïesis

Rivière de lumières sur la Saône
Le 8 décembre, à la tombée de la nuit, une rivière de lumières propose de renouer avec l’histoire de Lyon en complétant le tableau des rives de Saône par le défilé de 20 000 petites embarcations lumineuses sur la rivière, à l’image de la tradition originelle des lumignons du 8 décembre, et de ses processions sur la rivière. Inspirés des traditions indiennes, les lumignons flottants  – en bois et cire végétale- s’essaimeront sur la Saône, entre les passerelles Saint-Vincent et SaintGeorges. Chacun d’eux portera le vœu d’un spectateur.
> Une rivière de lumières par Poïesis, à découvrir dimanche 8 décembre à 19h – oeuvre soumise aux conditions météorologiques-.

 

>> Retrouvez la programmation complète de la Fête des Lumières 2019