Lyon : l’histoire du parc de la Tête d’Or

© ricochet64 / Shutterstock.com

Parc urbain situé à Lyon, le parc de la Tête d’Or est l’un des plus grands de France.

 

In english please !
Le parc de la Tête d’or, plus célèbre des parcs lyonnais, a été conçu sur le modèle du jardin anglais. Il intègre un lac de 16 hectares créé à partir d’un bras du Rhône ainsi qu’un parc zoologique et un jardin botanique.

Avant le parc de la Tête d’Or
En 1530, la famille Lambert détient les terrains constituant l’actuel parc. Le lieu porte alors le nom de « Tête d’or ». En 1662, une pièce d’archives mentionne le domaine appelé Grange Lambert, possession de l’Hôtel Dieu, héritier universel de Catherine Lambert.

Un parc au trésor
Selon la légende, les Croisés auraient enfouis jadis un trésor dans lequel se trouvait une tête de Christ en or. On raconte qu’en 1855, une voyante aurait été engagée pour retrouver le précieux vestige, mais qu’elle ne put en déterminer l’emplacement.

8 800 arbres !
Le parc de la Tête d’or compte plus de 8 800 arbres dont 36,5 % de résineux, 61 % de feuillus et 2,5 % d’essences rares. On relève des platanes de 40 mètres de hauteur, des cèdres du Liban, des tulipiers de Virginie, des ginkgos biloba, des cyprès chauves.

 

Sources : www.lyon.fr ; www.loisirs-parcdelatetedor.com