Connect with us

Actualités

Crise à Lyon : Le Squat Pyramide expulsé à l’aube de l’hiver

Publié

le

crise-a-lyon-le-squat-pyramide-expulse-a-laube-de-lhiver

Lundi 30 octobre, le quartier de Gerland à Lyon (Lyon 7e) était le théâtre d’une opération d’expulsion qui a attiré l’attention de la presse et de la communauté. Le squat Pyramide, qui abritait environ 250 personnes, principalement des migrants, a été contraint de fermer ses portes. 

Un matin de tension à Lyon

La journée a commencé tôt pour les résidents du squat Pyramide, qui ont dû faire face à une expulsion annoncée depuis des mois. Le lundi matin, aux premières heures, les forces de l’ordre, accompagnées de douze cars CRS, ont investi les lieux. La pression était à son comble, car l’opération s’est déroulée à quelques heures seulement du début de la trêve hivernale, une période où les expulsions sont traditionnellement évitées pour protéger les plus vulnérables.

Des conditions de vie précaires

Situé au 206 rue de Gerland, ce squat était le refuge de près de 250 personnes depuis deux ans. Parmi elles, on trouvait des femmes, des enfants en bas âge, des mineurs isolés et des individus malades ou en situation de handicap. Les habitants du squat Pyramide avaient été informés de leur expulsion depuis mi-juin, laissant peu de temps pour trouver des solutions alternatives.

Réactions des autorités et de la ville de Lyon

La décision de la préfecture du Rhône d’expulser le squat Pyramide a provoqué un tollé parmi les associations et la Ville de Lyon. Le maire de Lyon, Grégory Doucet, a vivement critiqué cette décision. Il a déclaré que la municipalité avait sollicité la préfecture pendant des mois pour trouver des solutions alternatives. Face à l’absence de réponse, il avait même offert de réquisitionner un gymnase municipal pour loger les résidents du squat, leur donnant ainsi du temps pour réaliser un diagnostic social et sanitaire complet.

Un appel à la collaboration ignoré

Malheureusement, la proposition de Grégory Doucet n’a pas été acceptée. Malgré la sensibilité du ministre du Logement Patrice Vergriete à cette proposition, la représentante de l’État dans le Rhône a maintenu l’expulsion. Cette décision a rompu avec le principe de collaboration qui avait permis de trouver des solutions pour les personnes en situation de précarité depuis 2020.

Des questions en suspens

Pendant l’évacuation, un jeune homme a été évacué en ambulance après être tombé. Les circonstances de cet incident restent à déterminer. De plus, la préfecture a mentionné que l’expulsion découle d’une ordonnance datant du 12 juillet dernier. Des allégations de violences sexuelles, de prostitution et d’activités de marchands de sommeil avaient été signalées dans le bâtiment. De plus, le bâtiment ne respectait pas les normes en matière de sécurité électrique et incendie.

La réaction du Collectif Intersquat et de la ville de Lyon

Le collectif Intersquat a vivement réagi à cette expulsion, qualifiant la décision d’inacceptable. Ils ont souligné le timing particulièrement malheureux, car l’expulsion a eu lieu juste avant le début de la trêve hivernale. Selon le collectif, l’État aurait eu des moyens juridiques pour maintenir l’occupation du squat jusqu’en mars, mais a choisi de ne pas les utiliser.

La Ville de Lyon, indignée par l’expulsion, a offert un gymnase municipal pour aider à résoudre la crise. Cependant, cette offre n’a pas été acceptée par les autorités préfectorales.

Crédit photo : EricGr

Advertisement

Articles connexes

totoro totoro
Actualitésil y a 2 jours

Lyon : le succès de l’exposition sur Miyazaki au musée de l’Imprimerie

Le musée de l’Imprimerie et de la communication graphique de Lyon fait carton plein en ce moment avec sa nouvelle exposition...

maclyon maclyon
Actualitésil y a 2 semaines

Le Musée d’Art Contemporain de Lyon fête ses 40 ans du 17 au 19 mai

Le Musée d’Art Contemporain de Lyon fête ses 40 ans les vendredi 17, samedi 18 et dimanche 19 mai. De...

gadagne gadagne
Actualitésil y a 2 semaines

Retour de la nuit européenne des musées à Lyon ce samedi 18 mai

La 20e édition de la nuit européenne des musées a lieu ce samedi 18 mai dans plusieurs villes de France....

Actualitésil y a 2 mois

Découvrir les coulisses de l’Opéra de Lyon gratuitement ? C’est possible !

A l’occasion de la 17ème édition du festival national « Tous à l’Opéra » les 3, 4 et 5 mai prochains, les...

Actualitésil y a 2 mois

Le musée Fourvière va rouvrir ses portes !

Après 7 années de fermeture pour travaux, le musée Fourvière s’apprête à se révéler au public. L’ouverture est prévu le...

Cultureil y a 3 mois

3 nouvelles expos à découvrir au MAC

Ce jeudi 7 mars le Musée d’Art Contemporain inaugure 3 nouvelles expositions. A découvrir une oeuvre monumentale de 140 mètres,...

preparez-vous-pour-le-festival-des-quais-du-polar-a-lyon preparez-vous-pour-le-festival-des-quais-du-polar-a-lyon
Actualitésil y a 3 mois

Préparez-vous pour le festival des Quais du Polar à Lyon

Le Festival des Quais du Polar à Lyon est un événement annuel incontournable pour les passionnés de thrillers et de...

justin-timberlake-un-seul-concert-en-france-et-ce-sera-a-lyon justin-timberlake-un-seul-concert-en-france-et-ce-sera-a-lyon
Actualitésil y a 3 mois

Justin Timberlake : un seul concert en France et ce sera à Lyon !

La superstar de la pop, Justin Timberlake, a annoncé une nouvelle qui ravira ses fans français : il ne fera...

transformation-du-hard-rock-cafe-de-lyon-en-ninkasi-cordeliers transformation-du-hard-rock-cafe-de-lyon-en-ninkasi-cordeliers
Actualitésil y a 3 mois

Transformation du Hard Rock Café de Lyon en Ninkasi Cordeliers

L’information a été officialisée récemment : le célèbre Hard Rock Café de Lyon sera remplacé par le Ninkasi Cordeliers. Cette...

un-tableau-de-monet-vandalise-a-lyon un-tableau-de-monet-vandalise-a-lyon
Actualitésil y a 3 mois

Un tableau de Monet vandalisé à Lyon

Après La Joconde fin janvier, la « résistance civile » se poursuit. Deux activistes du collectif Riposte Alimentaire ont aspergé...