Art

Près de Lyon : la Cité Internationale des arts du cirque s’installe à Vénissieux

today

Arrière-plan
share close

Si le projet est dans les cartons depuis plusieurs années, la Cité Internationale des arts du cirque a finalement trouvé son emplacement dans le futur quartier de Grand Parilly.

Longtemps envisagée à Saint-Genis-Laval, la Cité Internationale des arts du cirque s’implantera finalement à Vénissieux. Le projet, porté par l’école de Cirque de Lyon et la compagnie Les Mains, les Pieds et la Tête Aussi, s’installera sur le site de Puisoz, au sein de Grand Parilly dès 2025. Ce nouveau quartier, respectueux de l’environnement, se veut multifonctionnel et l’établissement artistique aura ainsi toute sa place pour développer la discipline artistique. Au-delà d’un équipement culturel, il s’agit surtout d’un projet à l’ambition internationale, imaginé sur une surface de 10 000 m2. L’école du cirque de Lyon se trouve actuellement dans le 5e arrondissement, à Ménival.

L’art du cirque mis à l’honneur à Lyon
Ce projet, soutenu par la Métropole de Lyon, se veut « un grand lieu de créations, de formations et de répétitions » permettant ainsi aux artistes de s’entraîner ainsi qu’aux amateurs de découvrir cette branche artistique. La création de cet établissement répond à deux objectifs : rassembler les espaces et activités liés à cette pratique dans un même lieu ainsi que de faire de cette Cité des arts du cirque un pôle de ressources pour tous les acteurs participant au développement de cette discipline. L’organisme pourra ainsi travailler en collaboration notamment avec d’autres écoles d’apprentissages et les MJC. Pour Michèle Picard, la maire de Vénissieux, cela fera de Grand Parilly « un lieu de référence pour la pratique du cirque, en France et à l’international. »

 

Plus d’information sur le site du MET’, magazine de la Métropole de Lyon

Écrit par: La rédaction

Rate it

Article précédent

déchetterie-explosifs-metropole-lyon

Insolite

Insolite : dangereuses trouvailles dans la métropole lyonnaise

Des engins explosifs ont été retrouvées le 8 avril dernier dans la métropole, au centre Emmaüs de Bourgoin-Jallieu et dans la déchetterie de Pont-Evêque. A la stupeur du public présent et des responsables du site des engins explosifs ont créé la panique en se retrouvant dans la déchetterie de Pont Evêque, jeudi matin. Ce sont plus exactement deux roquettes de mortier qui ont été remarqués dans un seau au milieu […]

today

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


A TELECHARGER SUR

0%