Lyon : ce que vous ne saviez pas sur la Gare des Brotteaux

La rédaction vous dévoile les secrets de la Gare des Brotteaux.

 

D’une gare à l’autre
Inactive depuis la mise en service de la gare TGV à la Part-Dieu en 1982, la gare des Brotteaux, avait elle-même remplacé une autre gare. Construite en 1858 elle devait accueillir la ligne Genève-Lyon, et était uniquement constituée d’un rez-de-chaussée. Un mode de construction qui permettait son démontage rapide en cas de conflit militaire.


Une marquise de valeur
La rumeur dit que dans les années 1980, la SNCF, décidée à vendre la gare, se dépêcha de démonter la marquise de la partie est avant qu’elle ne fut classée. Depuis, deux autres éléments ont été inscrits à l’inventaire des Monuments historiques : la façade et l’ancienne salle des pas perdus qui abrite une peinture de Lacour : Le Port de Marseille.


La Gare des Brotteaux aujourdhui

Le lieu est aujourd’hui l’un des plus beaux bâtiments industriels de Lyon. Il abrite désormais un hôtel des ventes, deux restaurants et des bureaux que se partagent architectes et avocats.

> Source : Lyon, secret et insolite, Gérard Corneloup et Gérard Amsellem, éd. Les Beaux Jours

Les infos pratiques

Adresse: place Jules-Ferry, 69006 Lyon