Un char volant non identifié dans le 5e arrondissement, des druides mystérieux dans le 9e, etc. : connaissez-vous l’histoire de Lyon ?

 

Des extra-terrestres dans le Vieux-Lyon 
Avez-vous remarqué la porte de l’immeuble du XVe siècle, au numéro 3 de la place du Change, dans le 5e arrondissement ? Sa particularité : son étrange inclinaison. Conséquence fâcheuse d’un glissement de terrain ? Intox selon les vieilles chroniques locales du début du IXe siècle qui virent atterrir à cet endroit un char volant.

 

Raspoutine lyonnais 
C’est à l’hôtel La Cour des Loges que le thaumaturge – ou faiseur de miracles- Maître Philippe installa son laboratoire. Prophète et charlatan, ce mystique personnage fit tant parler de lui qu’il se fraya une place dans la cour de Russie, auprès du tsar Nicolas II et de son épouse Alexandra. Il devint rapidement l’un des hommes le plus puissants et les plus décriés de la cour… jusqu’à ce que Raspoutine lui pique la vedette.

 

(c) Loic Tijsseling

Des druides dans le 9e arrondissement 
L’Île Barbe, située dans le 9e arrondissement de Lyon, doit son nom aux druides qui ne laissèrent pour reliques que leurs vieux grimoires. Des moines leurs succédèrent. Ils édifièrent l’une des premières abbayes de la Gaule, qu’ils dédièrent à saint Martin et à saint Loup, évêque de Lyon.

 

© DR

Péché de gourmandise 
La plus grosse omelette norvégienne est lyonnaise ! Longue de 34 mètres, elle valut à la Brasserie Georges une place dans le Guiness Book en 1996. Un record !

 

Un trésor au parc de la Tête d’Or 
Une ancienne légende raconte que de l’or se cache dans le parc auquel il a donné son nom : le parc de la Tête d’Or. Un trésor renfermant un Christ avec une tête en or aurait été enfoui, dans ce qui était un coin de campagne. En 1855 un médium est même réquisitionné pour retrouver le magot… en vain.

PARTAGER :