Presse : des magazines lyonnais de qualité pour les enfants

Lassés des magazines classiques pour enfants, vous recherchez désespérément des titres de qualité qui plairont aux plus jeunes ? La maison d’édition lyonnaise Georges a la presse qu’il vous faut. Rencontre avec Anne-Bénédicte Schwebel, éditrice, fondatrice et directrice. 

Drôles de magazines pour enfants 
« La création de nos titres est née de la difficulté à mettre dans les mains des jeunes lecteurs des magazines pour enfants qualitatifs, libres des contingences du marketing et de la publicité. L’idée nous est venue de créer des supports audacieux, où le rapport à l’illustration tiendrait une place importante. Il nous semblait évident que les enfants avaient le droit, eux aussi, à de beaux magazines. C’est ce que nous proposons aujourd’hui :  de la presse non genrée qui laisse libre court à la créativité de ses illustrateurs et où les textes sont libérés de tout formatage. Nos magazines éveillent la curiosité des lecteurs avec qui se crée une relation complice. Ce ne sont pas des supports que l’on jette, ils ont leur place dans les bibliothèques. D’ailleurs les enfants nous disent souvent « C’est trop classe ! ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Maison Georges (@magazinegeorges) le


Graou, pour les 3-6 ans 
« Graou a 1 an. Dans ce magazine destiné aux tout-petits nous avons personnifié la relation avec le lecteur à travers ce petit chien espiègle, malicieux et un peu foufou. Il représente une sorte de repère. De publication en publication on en apprend un peu plus sur ce petit personnage :  son mode de vie, son école, sa maîtresse, etc. Il a un fort pouvoir d’attachement. Chaque numéro de Graou est orienté autour d’un thème.  »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Maison Georges (@magazinegeorges) le


Georges, pour les 7-12 ans
« Comme Graou, Georges, qui fête ses 8 ans, est construit autour d’un thème par numéro. Celui d’avril-mai traitait du théâtre. Il y a aussi eu le numéro moustache, vélo, ou encore machine à laver. Georges est plus mystérieux, nous ne l’avons volontairement pas personnifié. Et pourtant les enfants en ont fait un personnage. Nous recevons souvent du courrier de lecteurs qui commencent par « Cher Georges… », c’est intéressant de constater la manière dont les enfants se l’approprient. Dans Georges vous trouverez plus d’humour au second degré, du travail d’écriture, d’expression. Pour Georges comme pour Graou, le fil conducteur est d’apprendre en s’amusant. »

L’illustration dans l’ADN de la Maison Georges
« Nous travaillons avec des illustrateurs de tous horizons, avec lesquels nous partageons quelque chose de fort en thème d’univers. L’idée est de faire découvrir le meilleur des illustrations contemporaines. Ils ont carte blanche, libre à eux d’exprimer leur singularité sans lisser leur style pour faire plus enfantin. Nous ne cherchons pas à cliver, à séparer l’enfant de l’adulte. La lecture de nos magazines représente un vrai moment de partage. Les parents et grands-parents nous confient souvent le plaisir qu’ils ont à proposer nos titres aux plus jeunes.  Quant à nos lecteurs, ils sont très spontanés et ont un attachement fort à Georges et Graou. Lorsque l’occasion se présente de discuter avec eux, on découvre à quel point ils connaissent les magazines par cœur, se souvenant d’un détail précis, d’une illustration qui les a marqués. C’est très émouvant de les sentir si passionnés. »

 

 

> En savoir plus sur Maison Georges et ses formules d’abonnement

PARTAGER :