Les jours fériés en 2019 qui vont faire plaisir aux Lyonnais-es !

2019, une année riche en ponts et autres jours fériés pour profiter de Lyon © mailgres
2019, une année riche en ponts et autres jours fériés pour profiter de Lyon © mailgres

Cette année encore on attend avec impatience les jours fériés qui rythmeront l’année 2019. Et ils sont nombreux ! 

Pour profiter un peu plus de Lyon, ou s’évader dans une contrée plus ou moins proche de la Métropole, rien de mieux que les ponts et autres week-ends prolongés qui font du bien au moral. Voici la liste officielle des jours fériés qui illumineront la nouvelle année :

– lundi 22 avril : lundi de Pâques
– mercredi 1er mai : Fête du travail
– mercredi 8 mai : Victoire de 1945
– jeudi 30 mai : Ascension
– lundi 10 juin : lundi de Pentecôte
– dimanche 14 juillet : Fête Nationale
– jeudi 15 août : Assomption
– vendredi 1er novembre : Toussaint
– lundi 11 novembre : Armistice
– mercredi 25 décembre : Noël

Les jours fériés les plus insolites dans le monde

Pendant que nous célébrons sagement le lundi de Pâques, la journée du travail et autre fête nationale :
– Le Pérou chôme la Saint-Valentin. Et ce depuis 2012, suivant un décret du président Ollanta Humala. L’objectif étant, selon l’homme politique, de développer le tourisme en instaurant de longs week-ends.
– L’Australie célèbre le Picnic Day chaque premier lundi du mois d’Août. Un jour férié réservé au Nord du territoire en hommage à d’anciens esclaves qui, libérés, avaient préféré faire un pique-nique plutôt que de s’enfuir.
– La Chine fête la mi-automne – ou fête de la Lune- le 15 août. Ce jour célèbre la Lune au moment de l’année où elle devient la plus ronde et la plus lumineuse.
– Le Qatar rend hommage au sport le 13 février. Un jour férié depuis 2012.
– Le Japon célèbre la majorité de ses citoyens, fixée à 20 ans. L’entrée dans l’âge adulte des jeunes nippons est honorée chaque second lundi de janvier.
Samoa (en Polynésie) chôme chaque premier vendredi de novembre en hommage aux arbres.
– Le Turkménistan marque, depuis 1994, le second dimanche d’Août d’un jour férié pour célébrer le melon. Un jour férié on ne peut plus sérieux : les foules descendent alors dans les rues pour remercier ce fruit.