Confinement coronavirus : jardiner avec les moyens du bord

Confinement oblige, toutes les raisons sont bonnes pour s’occuper. Jardin, terrasse, balcon, rebord de fenêtre… Préparer votre potager sans sortir de chez vous !

« Tomates, concombres… Il faut attendre les saintes glaces, début mai, pour planter les semis, au risque de les fragiliser, voire de les tuer », explique Xavier Perrat, paysagiste chez A2P Paysage. Raison de plus pour profiter du Printemps récent afin de préparer les dits semis. « N’oubliez pas de les rentrer si les températures atteignes les 5 degrés ou moins, précise l’expert.  »

Coronavirus et confinement : rester à la maison !
On ne le répètera jamais assez : restez chez vous ! Mais alors où trouver des graines ? Dans votre frigo et vos placards pardi !
« Tomates, courges, courgettes, concombres… récupérez les graines que vous nettoierez avant de les faire sécher deux ou trois jours à l’air libre, sur un papier journal par exemple, conseille Xavier Perrat. Ne les recouvrez surtout pas au risque de les voir pourrir« . Attention également à la variété choisie !  » Le problème aujourd’hui est que la plupart des variétés de fruits et légumes sont hybrides. On ne peut pas les faire repousser. Préférez des produits de bio, et des variétés rustiques de préférence, car moins sensibles aux maladies, comme la tomate Cœur de bœuf  »
Attention aux graines de fruits telles que les poires ou les pommes qui donneront naissance à des arbres : assurez-vous de posséder un jardin !

Chut ça pousse…
À la recherche d’une activité à partager avec votre enfant ? Et si vous faisiez pousser des lentilles ? Pour cela rien de plus simple : munissez-vous d’un petit pot/verre, versez un fond d’eau, ajouter un coton à démaquiller dans le fond du récipient puis déposez délicatement quelques lentilles. Patientez… En moins d’une semaine les lentilles commenceront à germer. Un laps de temps idéal qui conviendra à la patience limitée des tout petits.

 

 

 

 

 

 

 

PARTAGER :