Ce que vous ne saviez pas sur le parc de la Feyssine de Villeurbanne

Sur les bords du Rhône, au nord de la commune de Villeurbanne, le parc de la Feyssine s’étend sur 55 hectares.

Un parc de taille
La Feyssine est le plus grand parc urbain de Villeurbanne.
Initialement exploité pour le captage des eaux, il a permis d’alimenter l’agglomération lyonnaise en eau potable pendant plus de 90 ans. Dans les années 30, cette activité de captage s’arrête et le site est laissé à l’abandon.

Mutations
En 1999, la Ville décide d’aménager le site de la Feyssine et sa forêt alluviale en « parc naturel urbain ». Le Grand Lyon réaménage le boulevard sur digue et amène la ligne 1 du tramway. Toutes les conditions d’une mutation du site de La Feyssine sont alors en place. Les travaux commencent en 2000 et se termineront deux ans plus tard. Le parc est alors inauguré en 2002, s’inscrivant dans la continuité des autres grands parcs de la rive gauche du Rhône – Tête d’Or, Gerland et Cité internationale-.

Label vert
Après Paris et Lille, le parc obtient le label EVE (Espaces verts écologiques urbains). Délivré par l’organisme de certification ECOCERT, il récompense la Ville pour ses bonnes pratiques dans la gestion du parc de la Feyssine : traitement et protection des eaux, des sols et de l’air par le choix des produits utilisés, absence d’herbicides et de produits phytosanitaires de synthèse, utilisation d’engrais d’origine naturelle, compostage des déchets, respect de la biodiversité animale et végétale…

 

Le parc de la Feyssine en chiffres

  • 47 espèces d’oiseaux recensées,
  • 20 espèces végétales rares et protégées,
  • 2,2 kilomètres de piste cyclable,
  • 1,4 kilomètre de chemin hectométrique en bois,
  • 50 bornes pour la course d’orientation,
  • 8 000 arbres.

 

> Ressource : www.villeurbanne.fr  

PARTAGER :