play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
chevron_left
  • cover play_arrow

    Radio Lyon Vivre Lyon radio

Mode & Déco

Portrait de Lyonnaise : Morgan, à la tête de Pez ta frip

today

Arrière-plan
share close

Passionnée de mode et surtout de seconde main, Morgan a décidé de créer sa friperie, Pez ta frip. En plus de vendre sur Vinted, elle participe à de nombreux événements à Lyon et sa région. 

” Moi, c’est Morgan. En tant que passionnée de mode j’ai décidé de plonger dans l’univers de la seconde main en créant @peztafrip .

J’ai toujours aimé bien m’habiller, mais je ne me suis intéressée à la seconde main, que très récemment. Cette nouvelle façon de consommer les vêtements m’a ouvert les yeux sur le réel impact environnemental et sociétal de l’industrie du textile. En créant Pez Ta Frip, je souhaitais valoriser une mode plus éthique et plus en lien avec mes propres valeurs.

Instagram will load in the frontend.

Avant de me le lancer dans la fripe, j’ai été coiffeuse pendant presque dix ans. Cette profession me permettait d’être toujours en contact avec des client(e)s et de discuter de choses et d’autres, ça me plaisait beaucoup. Alors, quand après la covid je me suis retrouvée au chômage, j’ai voulu retrouver un travail qui me permette de conserver cette relation privilégiée avec les client(e)s. C’est à ce moment que j’ai découvert les friperies et que j’ai commencé à m’intéresser à la seconde main. Dans ma tête tout s’est très vite accéléré.

Instagram will load in the frontend.

Pour ouvrir Pez Ta Frip, j’ai suivi une formation de création d’entreprise avec l’Ouvre Boîte de Villeurbanne. C’est un dispositif qui accompagne les jeunes dans l’entrepreneuriat en nous donnant toutes les clefs pour réussir et avoir une entreprise viable. Il m’accompagne encore aujourd’hui pour veiller au bon développement de ma friperie !

Instagram will load in the frontend.

Je sélectionne les vêtements en fonction de mes coups de cœur, que ce soit en termes de matière, de forme ou de petits détails. Une sélection qui n’exclut personne, je veux que toutes les tailles et tous les styles soient représentés, que tout le monde puisse trouver des pépites. Lors des événements et boutiques éphémères, je propose les vêtements au kilo, d’où le nom Pez Ta Frip, d’ailleurs pour la petite anecdote, Pez fait référence aux petits bonbons qui étaient ultra-tendance il y a quelques années ! ”

> Suivez Morgan sur Instagram : @peztafrip

Écrit par: CB

Rate it

Article précédent

Culture

Les cinémas Lumière célèbrent le 7e art japonais

Torao, Drive into the night, Inu-Oh… jusqu’au 15 janvier, les cinémas Lumières projettent le meilleur du cinéma japonais avec le festival Kinotayo.  Direction le pays du soleil levant avec la 16e édition du festival Kinotayo. Depuis 2006, ce festival de cinéma se donne la mission de faire découvrir au public français la richesse du 7e art japonais. Entre films inédits et grands classiques, ce sont treize films qui seront diffusés […]

today


0%