Jazz à Vienne : 250 concerts qui déchirent !

Le Festival Jazz à Vienne lève le voile sur sa 39e édition. Une programmation à couper le souffle !

Ben Harper, Diana Krall, Parov Stelar, Hocus Pocus, Snarky Puppy, Neneh Cherry, Kassav, Manu Dibango, Chilly Gonzales, Ibeyi, Charlie Winston, Fatoumata Diawara, Thomas Dutronc, Calyspo Rose … Pas moins de 1 000 artistes ont répondu présent à l’édition 2019 du Festival Jazz à Vienne, soit 250 concerts dans lesquels piocher cet été, du 28 juin au 13 juillet.
> Découvrez la programmation du festival Jazz à Vienne 2019

(c) Aida Muluneh

(c) DR

Un festival, quatre ambiances
Ils étaient 222 000 festivaliers en 2018. Cette année encore, 4 scènes seront proposées pour accueillir les centaines de milliers d’adeptes du festival Jazz à Vienne :

Le théâtre antique : soit 15 concerts programmés tous les jours du festival (sauf le dimanche 30 juin), à partir de 20h30.

Scènes de Cybèle : une scène à ciel ouvert pour tous, rythmées par :
> les Midis de Jazz à Vienne, où savourer la musique des big bands régionaux, des ateliers de l’Académie et des formations issues des conservatoires et écoles de musiques. Tous les jours dès 12h30.
> les Après-midis du Jazz. Retrouvez l’actualité de tous les jazz, les finalistes du tremplin RéZZo FOCAL Jazz à Vienne, les big bands…
Tous les jours à partir de 16h.
> le Kiosque. Au milieu des jardins de Cybèle, se dresse ce club de jazz à ciel ouvert , repère des formations de la région, des projets originaux et aux DJ set.
Tous les soirs à partir de 20h30.

– Le Club de minuit. Scène d’after du festival Jazz à Vienne. Au programme : des soirées acoustiques autour des jazz du monde entier.
Tous les lundis, mardis et mercredis à minuit.

– Le Jazz Mix, sorte de laboratoire des possibles avec des concerts hors des sentiers battus.
Tous les jeudis, vendredis et samedis, à minuit.

 

Une affiche 2019 signée Loustal
Pour cette 39e édition du festival Jazz à Vienne, le dessinateur de bande dessinée, peintre et illustrateur français Jacques de Loustal, dit Loustal a relevé le défi. Il a imaginé pour cette 39e édition une affiche à l’atmosphère onirique teintée de couleurs chaleureuses et d’ambiances exotiques. Le dessin présente quant à lui une femme, les yeux fermés, connectée avec les musiciens et transportée par leur musique dans une atmosphère singulière et apaisante, évocatrice d’un voyage hors du temps. Un clin d’oeil à une soirée passée l’été dernier à Jazz à Vienne, pendant laquelle l’artiste a été marqué par la lumière et l’atmosphère particulière de la tombée de la nuit sur la scène du Théâtre Antique. « Un concert à Jazz à Vienne, c’est assister à tout le coucher du soleil au-dessus de la scène et de cet horizon qui coule, le Rhône […], confie Loustal. On est dans ces couleurs crépusculaires avant que ce soit nocturne. C’est ce moment qui est particulier au festival, le crépuscule. Ce moment où tout commence. Ce moment où les grandes soirées commencent. »


Jazz à Vienne hors les murs
Cette année Jazz à Vienne se déploie sur le territoire de la Métropole de Lyon pendant toute la durée du festival. Au programme : une pléiade d’événements transdisciplinaires, participatifs et gratuits, entre concerts, salons et expositions.Le jazz va à la rencontre des habitants de l’agglomération avec Caravan’Jazz en collaboration avec la MJC, s’installe dans le musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal pour les Musaïques, dans la cure Saint-Maurice pour des lectures musicales, dans le conservatoire de Vienne pour des cours de musique, dans la cathédrale Saint-Maurice pour un concert gospel spirituel et à l’abbaye de Saint-André-le-Bas pour un instant précieux en acoustique. À découvrir seul(e), entre amis ou en famille !

 

PARTAGER :