Papillotes de Lyon : à l’origine, une histoire d’amour…

Reine des friandises de Noël, la papillote est née d’une grande histoire d’amour lyonnaise.

Originaire de Lyon, la papillote incarne depuis plusieurs siècles la gourmandise chocolatée de Noël par excellence, à déguster pendant, avant et après les fêtes de Noël. Ou encore à glisser dans les chaussettes de Noël des enfants, accrochées près du sapin.

Deux siècles de papillotes
D’apparence anodine, la papillote est née il y a plus de deux siècles dans l’atelier d’un confiseur. En 1790, plus précisément, si l’on en croit la légende lyonnaise. L’idée est venue d’un jeune commis. Follement amoureux, il a eu l’ingéniosité de déclarer sa flamme à l’élue de son coeur en lui offrant  des douceurs chocolatées enveloppées de billets doux. Pour mettre en pratique son projet romantique, il puisait dans les stocks de son confiseur de patron, sieur Papillot, installé à Lyon dans le quartier des Terreaux.
Un beau jour, alors qu’il piochait dans les réserves, le jeune commis fut pris en flagrant délit de chapardise par son patron et renvoyé sur le champ. Papillot garda l’idée de l’amoureux, en remplaçant les billets doux par des messages de sa composition. C’est ainsi que fut créée la papillote qui se décline depuis sous forme de chocolat ou pâte de fruit accompagné d’un dessin, d’un rébus ou une citation amusante, et enveloppée d’un papier brillant aux extrémités frangées.

 

 

PARTAGER :